Les avantages du legs en duo

Photo
Legs et testaments

Les avantages du legs en duo

Résaux sociaux
Contenu

Avez-vous déjà entendu parler du legs en duo ? Il nous permet de désigner comme héritiers des personnes éloignées, en évitant de payer des droits de successions trop importants tout en soutenant une bonne cause. On vous explique…

La technique du legs en duo consiste - lorsqu’un testateur laisse comme héritiers des personnes éloignées et donc fortement taxées - à léguer une partie importante de son patrimoine à une association ou une fondation, faiblement taxée en droits de succession. À charge pour celle-ci de payer la totalité des droits de succession.

A côté de la bonne action que fait le testateur, l'impact du legs en duo est fiscalement avantageux. Ce type de legs est utilisé quand le testateur ne laisse que des proches taxés aux taux les plus élevés en droits de succession qui s’échelonnent entre 25 et 80 %.

Exemple: Madame DUPUIS est veuve et n’a pas d’enfant mais des voisins qu’elle apprécie beaucoup. Consultant son notaire avant de rédiger son testament en vue de préparer sa succession, Madame DUPUIS apprend que, si elle lègue tous ses biens à ses voisins, ils seront fort taxés en droits de succession, puisque c’est le taux « entre étrangers » qui leur sera applicable. Toutefois, en lisant la presse, elle apprend qu'il existe une solution : le legs en duo. Il faut alors qu'elle lègue sa succession à une œuvre dont elle est proche, à charge pour cette oeuvre de délivrer, une partie de sa succession aux voisins qu’elle souhaite avantager, après avoir payé tous les droits de succession.

Non seulement, le gain fiscal ainsi réalisé est important pour les héritiers éloignés ou sans lien de parenté, mais en outre, l’opération permet d’aider une œuvre caritative.

Il faut être attentif à laisser un avantage suffisant à l'association choisie pour qu'elle l'accepte. Car le legs en duo implique que ce soit l'association qui gère le côté administratif et fiscal de la succession.

Source : www.notaire.be

Ces questions vous intéressent ? Vous souhaitez obtenir plus d’informations ?
Rendez-vous sur notre page Legs et Testament  pour prendre contact avec Marie Devreux, spécialisée dans ces questions, ou sur la campagne Testament.be

Plus de news

08/04/2021
Enabel vient d’accorder à Louvain Coopération la prolongation d’un projet d’aménagements hydro-agricoles dans la région de la plaine de l’Imbo au Burundi. Celui-ci permet d’… +
02/04/2021
Au Togo, dans la région des Savanes, Louvain Coopération soutient plus de 120 femmes étuveuses de riz, dont l’activité est désormais plus rentable. La prochaine étape est d’… +
31/03/2021
Sur le continent africain, la mortalité post-césarienne reste très élevée : près d’une femme sur 200 décède à la suite de cette intervention. C’est 50 fois plus que dans les pays… +
25/03/2021
Maria-José Ruiz est une ancienne doctorante de la Chaire d’Économie Sociale et Solidaire au Sud (CESSS) de l’UCLouvain. Elle a réalisé sa thèse sur les processus d'… +
25/03/2021
Il n’est pas toujours facile de valoriser, notamment dans le cadre d’une recherche d’emploi, ses expériences citoyennes telles que le volontariat ou encore l’Erasmus. Pourtant,… +
19/03/2021
Le projet de gestion intégrée de l’eau est lancé par Louvain Coopération depuis juillet 2020. Il prend place dans la municipalité de San Lorenzo, et a pour objectif de fournir… +