Les avantages du legs en duo

Photo
Legs et testaments

Les avantages du legs en duo

Résaux sociaux
Contenu

Avez-vous déjà entendu parler du legs en duo ? Il nous permet de désigner comme héritiers des personnes éloignées, en évitant de payer des droits de successions trop importants tout en soutenant une bonne cause. On vous explique…

La technique du legs en duo consiste - lorsqu’un testateur laisse comme héritiers des personnes éloignées et donc fortement taxées - à léguer une partie importante de son patrimoine à une association ou une fondation, faiblement taxée en droits de succession. À charge pour celle-ci de payer la totalité des droits de succession.

A côté de la bonne action que fait le testateur, l'impact du legs en duo est fiscalement avantageux. Ce type de legs est utilisé quand le testateur ne laisse que des proches taxés aux taux les plus élevés en droits de succession qui s’échelonnent entre 25 et 80 %.

Exemple: Madame DUPUIS est veuve et n’a pas d’enfant mais des voisins qu’elle apprécie beaucoup. Consultant son notaire avant de rédiger son testament en vue de préparer sa succession, Madame DUPUIS apprend que, si elle lègue tous ses biens à ses voisins, ils seront fort taxés en droits de succession, puisque c’est le taux « entre étrangers » qui leur sera applicable. Toutefois, en lisant la presse, elle apprend qu'il existe une solution : le legs en duo. Il faut alors qu'elle lègue sa succession à une œuvre dont elle est proche, à charge pour cette oeuvre de délivrer, une partie de sa succession aux voisins qu’elle souhaite avantager, après avoir payé tous les droits de succession.

Non seulement, le gain fiscal ainsi réalisé est important pour les héritiers éloignés ou sans lien de parenté, mais en outre, l’opération permet d’aider une œuvre caritative.

Il faut être attentif à laisser un avantage suffisant à l'association choisie pour qu'elle l'accepte. Car le legs en duo implique que ce soit l'association qui gère le côté administratif et fiscal de la succession.

Source : www.notaire.be

Ces questions vous intéressent ? Vous souhaitez obtenir plus d’informations ?
Rendez-vous sur notre page Legs et Testament  pour prendre contact avec Marie Devreux, spécialisée dans ces questions, ou sur la campagne Testament.be

Plus de news

22/10/2021
Jusqu’ici, notre ONG a continué de travailler avec le Ministère cambodgien et nos partenaires locaux, ainsi que les communautés sur le renforcement des systèmes de santé pour la… +
19/10/2021
Nous avons tous déjà entendu parler du diabète. Qu’il s’agisse d’un proche, d’une campagne de prévention, à l’école ou encore via notre médecin, cette maladie est loin d’être… +
19/10/2021
La grande campagne de solidarité 1+1, organisée avec UCLouvain démarre aujourd'hui! Notre objectif? Sensibiliser et promouvoir le dépistage du diabète de type 2 dans les 7 pays… +
19/10/2021
Professeur Émérite (UCLouvain), professeur d’endocrinologie et président (jusqu’en 2020) de l’association belge du diabète, Martin Buysschaert répond à toute une série de… +
15/10/2021
Ils sont tous les deux donateurs pour notre ONG. La rencontre avec Louvain Coopération s'est faite différemment pour chacun, mais le résultat semble le même. La confiance, les… +
13/10/2021
Au Bénin, plus de 23% des adultes sont en surpoids et 7.4% d’entre eux sont obèses. 25% des adultes présentent une tension artérielle élevée et 96% d'entre eux ne suivent aucun… +