Potagers scolaires en Bolivie : les enfants consomment ce qu'ils produisent

Photo
Potagers scolaires.

Potagers scolaires en Bolivie : les enfants consomment ce qu'ils produisent

Résaux sociaux
Contenu

Une alimentation saine et nutritive est capitale pour le développement des enfants et des adolescents. En partenariat avec plusieurs institutions locales, nous avons développé des potagers scolaires dans 26 écoles publiques de Tarija et de La Paz. Grâce à ce projet, plus de 3.500 élèves, ainsi que leurs parents et professeurs ont été formés à la gestion biologique des potagers et consomment désormais les légumes provenant de leur propre récolte.

La Bolivie fait face à d’importants défis en matière d'alimentation. Aujourd’hui, 21,3 % de sa population souffre de malnutrition due à une alimentation pas suffisamment diversifiée et trop grasse. La pauvreté des familles explique en grande partie ce chiffre et la pandémie de Covid-19 complique encore la situation.

À La Paz et à Tarija, nous travaillons, en partenariat avec les associations Esperanza Bolivia et Fundación Alternativas, à l’amélioration de la nutrition des familles. Cela implique un appui aux producteurs et transformateurs de légumes et de fruits de ces régions afin d’augmenter, pour la population, l'accès, la disponibilité et la durabilité de la production d'une alimentation nutritive. Un important travail est également effectué via des potagers scolaires. Il s’agit, dans de nombreuses écoles de ces régions, d’inculquer de bonnes habitudes alimentaires aux enfants (et par conséquent, à leurs parents) en leur apprenant à produire, récolter et ensuite cuisiner leurs propres légumes bio. Des projets qui voient collaborer le gouvernement local, les communautés éducatives et Louvain Coopération et ses partenaires.

Nos potagers scolaires et les formations qui les entourent permettent aux enfants de toucher du doigt des pratiques de production biologique, les bases de la diversification alimentaire, les règles d’hygiène dans la manipulation des aliments et, bien sûr, d’améliorer leur nutrition. Pour compléter les repas servis dans les écoles, les écoles reçoivent des provisions de base telles que du riz, des nouilles, du sucre, de l'huile et de la viande qui seront ajoutés aux légumes issus de leur propre récolte.

Plus largement, nous souhaitons que ce projet génère une dynamique positive, à travers une conscience sociale qui valorise la sécurité alimentaire et prend soin de l'environnement avec des actions contre le changement climatique, tout cela dans l’objectif d’améliorer la santé des populations boliviennes.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos projets en Bolivie?

C'est par ici

Plus de news

20/07/2021
Pauline Paternostre est étudiante en sciences humaines à l’UCLouvain et participe au cours IngénieuxSud. Elle travaille sur un projet avec trois autres étudiants de l’UCLouvain… +
19/07/2021
Aux sorties des supermarchés, des magasins de sport, dans les ruelles de la capitale ou aux abords de l’UCLouvain, durant les prochaines semaines, notre équipe de recruteurs ira… +
16/07/2021
Louvain Coopération met en route une évaluation de la gouvernance et équité des mangroves protégées et conservées dans la zone d’intervention de son partenaire local, l’OPCI… +
13/07/2021
Valentine Verlaine, Louis Descarpentries et Félicien Delecluse sont étudiants en bioingénieur à l’UCLouvain et participent au cours IngénieuxSud. Ils travaillent avec Sarah… +
08/07/2021
Noémie Martin est diplômée d’un master en Sciences Politiques à finalité Relations Internationales à l’UCLouvain. Elle a réalisé un mémoire, en partenariat avec Louvain… +
06/07/2021
Louisa Ho et Lea Ledecq sont étudiantes en bioingénieur à l’UCLouvain et participent au cours IngénieuxSud. Elles travaillent avec deux autres coéquipiers sur un projet de… +