Journée internationale de la femme : Des messages d’espoir

Femmes

Journée internationale de la femme : Des messages d’espoir

Résaux sociaux
Contenu

Comme chaque année, le 8 mars, nous avons fêté la journée internationale de la femme. Partout dans le monde, les messages et les actions se sont multipliés. Louvain Coopération a décidé de diffuser la parole de plusieurs de ses collaboratrices se trouvant aux quatre coins du monde. Celles-ci ont lancé un message de paix, d’égalité, de remerciements et d’espoir.

Pour Louvain Coopération, l’amélioration de l’indépendance sociale et financière de la femme est un levier de développement et constitue la clé qui mènera à l’égalité. Pour cela, il faut développer leur esprit d’entreprise, et cela passe notamment par l’alphabétisation et la scolarisation. Comme le souligne Karlien Jolie, directrice pour Louvain Coopération en République démocratique du Congo : « Nous voyons comment les programmes d’alphabétisation jouent positivement sur les femmes. Cela augmente leurs capacités intellectuelles, mais cela influence aussi l’estime qu’elles ont d’elles-mêmes et au sein de leur communauté ».

Focus sur la défense des droits

« La journée internationale de la femme » est la dénomination officielle que l’ONU lui a donnée. Il arrive, notamment en France, que cette journée mette plus spécifiquement à l’honneur les droits de la femme. Cette nuance n’est pas anodine. En effet, il y a cette idée que les droits des femmes ont été acquis d’une longue lutte qui n’est pas encore finie et qu’il nous appartient de les protéger et de continuer cette lutte.

Impliquer chacun dans cet enjeu

Cette journée est l’occasion pour tous les membres de nos sociétés de participer au combat pour la défense des droits des femmes. Un jour, le Dalaï Lama a dit : « Je me considère comme féministe. N’est-ce pas le mot pour désigner une personne qui se bat pour les droits de la femme ? ». Par ces sages paroles et à l’occasion de cette journée, nous voulons répandre la firme conviction que le féminisme n’est pas une « lutte de femmes » mais un combat en faveur de l’égalité, que même les hommes peuvent défendre à leurs côtés.

Même si une prise de conscience est en cours dans nos sociétés concernant la place de la femme, celle-ci reste un enjeu majeur au sein des débats publics. Nous pouvons constater des progrès, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir et le fait que cette journée revienne chaque année fait sens. Nous pouvons rêver d’un monde où il ne sera pas nécessaire que cette journée existe, car chaque jour de l’année, les femmes auront enfin acquis les droits et la places qu’elle méritent.

 

 

Plus de news

30/11/2021
Après avoir vécu un temps dans les rues de Kinshasa, à 19 ans, Enoch Mwaka vient de décrocher une bourse pour entamer des études universitaires. Suivi par notre partenaire local… +
30/11/2021
Louvain Coopération clôture l’évaluation sur la gouvernance et l’équité des mangroves protégées et conservées dans la région du Menabe, à Madagascar. Les résultats démontrent que… +
19/11/2021
Dans la métropole de Kinshasa, ils sont plus de 25.000 enfants et jeunes adolescents à survivre dans la rue. Un nombre qu’il est d’ailleurs difficile de préciser, mais qui est en… +
08/11/2021
​Le CNCD-11.11.11 regroupe plus de 90 associations de solidarité internationale et lutte depuis plus de 50 ans contre les inégalités mondiales. Chaque année, il organise l’… +
08/11/2021
Depuis 1980, la prévalence de l’obésité a doublé dans plus de 70 pays et a augmenté de manière significative dans la majorité des autres pays. Aujourd’hui, on enregistre deux… +
27/10/2021
Selon la Fédération Internationale du Diabète, une personne sur deux dans le monde vit avec un diabète sans le savoir, mais c’est dans les pays à faible revenu que ce nombre est… +